Bannière

Media Mosaique

Mercredi, 07 Décembre 2016
Accueil Actualités Canada GND démissione: à qui profite la nouvelle donne?

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL - S'il y a un effet Duchesneau, le départ de la CLASSE de Gabriel Nadeau-Dubois aura sans nul doute un impact dans la campagne électorale. L'annonce de la démission de GNB, comme plusieurs l'appellent, a surpris plus d'un mercredi soir, a observé l'Agence de presse Médiamosaïque.

 

Incidences éventuelles

On sait que Jean Charest du Parti Libéral du Québec serait le premier à vouloir mettre KO Gabriel Nadeau-Dubois en misant le 4 septembre prochain sur sa "majorité silencieuse". Il serait toutefois puéril de la part de Charest de crier rapidement victoire.

François Legault, qui n'est pas considéré comme un ami de la lutte étudiante, pourrait aussi dire bon débarras à GND qui, à l'instar des autres leaders grévistes, a rejeté la dernière proposition de la Coalition Avenir Québec. En clair, une bonne nouvelle aussi Legault qui doit, lui aussi, éviter toute jubilation.

À brûle pourpoint, le Parti québécois de Pauline Marois et Québec solidaire d'Amir Khadir, qui ont pris fait et cause pour les grévistes, devraient être les plus affectés par cette nouvelle donne qui risque d'influencer la campagne dans un sens ou dans un autre.

 

Lettre de démission

« Je ne pardonnerai jamais à Jean Charest les propos tenus en marge du Salon Plan Nord. Alors qu’il y avait des blessés graves, des affrontements extrêmement corsés à l’extérieur, la seule chose que le premier ministre du Québec avait à répondre, c’est de faire des blagues de mauvais goût avec ses amis du milieu des affaires. Ça me reste en travers de la gorge », écrit Nadeau-Dubois dans une lettre au Devoir.

Il prévient toutefois que « Le climat d’ébullition politique et sociale que nous avons contribué à mettre en place au Québec doit impérativement se poursuivre dans les prochains mois et les prochaines années. Les critiques soulevées par la jeunesse québécoise ce printemps sont beaucoup plus profondes pour être réglées par une campagne électorale de 35 jours ».

 

L'avenir de Nadeau-Dubois

Contrairement à son ex-collègues, l'ex-président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), Léo Bureau-Blouin, qui a sauté dans l'arène politique sous les couleurs du PQ, M.Dubois affirme ne pas vouloir utiliser la visibilité médiatique qu'il a eue pendant la crise à des fins personnelles  

Brillant et très articulé, Gabriel Nadeau-Dubois, dont le charisme épate et dérange, dépendamment du camp de l'observateur, est considéré, et cela, nul peut le contester, comme la figure emblématique qui a su donner du tonus au mouvement étudiant en dépit de la diabolisation du gouvernement libéral à son endroit.

 

Sur le même sujet:

 

PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE ( Sur la photo, à gauche, GND dans ses œuvres sur le macadam. À droite les responsables de partis les plus en vue pendant la crise étudiante)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.