Bannière

Media Mosaique

Jeudi, 18 Septembre 2014
Accueil

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL – Le poids de la présidence du bureau de direction du REPAF ne repose plus sur les épaules masculines de Komlan Messie. Place nette aux femmes! Coup de barre, nouvelle impulsion, opération de séduction ou de marketing? En tout cas, le maillet est désormais confié à une jeune avocate visiblement déterminée à chausser les chaussures de Messie qui a incarné l’organisation.

La jeune avocate Stéphanie Outou se félicite d’avoir hérité « de la présidence d’une organisation aussi dynamique que le REPAF ». En attendant d’y imprimer sa propre touche, Mme Otou n’avait que des mots pour son prédécesseur qui, a-t-elle fait remarquer, a fait un travail colossal pour asseoir la crédibilité de l’organisme.

Saluant, de son côté, l’accession de la nouvelle présidente du bureau de direction, M.Messie, qui rassure que cette alternance se fait dans la continuité,  invite tous les partenaires du REPAF à faire confiance à la nouvelle administration au sein de laquelle il garde encore prestige et influence en tant que président du CA.

En termes de défis, Stéphanie Otou se propose de remobiliser les troupes, étendre le membership du REPAF et convaincre de plus en plus de Québécois d’origine africaine à se lancer en affaires, les professionnels de différents secteurs d’activité à se regrouper.

En chœur, les deux nouveaux complices confient que le « REPAF est et demeurera une machine toujours prête à livrer la marchandise. Nous sommes un réseau d’actions, d’affaires, un réseau de mouvements. Les résultats sont tangibles…»

À noter que, l'arrivée de Stéphanie Otou au sein du Réseau des entrepreneurs et professionnels africains a été ovationnée par le membership de l'organisation lors du cocktail de la rentrée 2012 qui avait fait salle comble au Loews Hôtel Vogue le 16 octobre dernier au centre-ville de Montréal.

Sur le même sujet:

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE/  (La présidente du bureau de direction du REPAF, Stéphanie Otou pose pour Médiamosaïque en compagnie de son prédécesseur, Komlan Messie, lors du cocktail de la rentrée 2012 au Loews Hôtel Vogue)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Étudier au Québec: gain pour Haïti, déficit en vue pour les Dominicains

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Pourquoi payer aussi cher en République Dominicaine quand les étudiants haïtiens, qui sont nombreux à se former en territoire voisin, peuvent se procurer un diplôme universitaire de meilleure qualité (standard nord-américain) et en français au Québec? C’est ce qui ressort grosso d’une publication signée François Jean-Denis, un professionnel montréalais qui se spécialise dans le domaine de l’immigration au Canada.

 

TOP 20 de la Diversité: un Palmarès encore plus impressionnant pour 2013

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Une nouvelle cuvée du prestigieux palmarès des "Plus Grandes Personnalités de la Diversité de l'Année" a été  révélée officiellement le 31 décembre. Cet exercice passionnant, qui est à sa deuxième édition, est le fruit d'une vaste enquête au cours de laquelle les réalisations de plus d'une centaine de leaders ont été scrutées à la loupe.

 

«Être chinois» crée du buzz au Québec

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Salle archi-comble le 15 février dernier au Centre communautaire et culturel chinois de Montréal! Tant à l'extérieur que dans les escaliers, voire dans la salle ou se déroulait la grande première du film «Être Chinois au Québec», c'était la cohue. On pouvait dénombrer entre 500 et 600 personnes, avait constaté sur place l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

La recette du «cube Maggi» pour des fesses rondes et sexy

MONTRÉAL - Les fesses super rondes exhibées par certaines Africaines ne seraient pas toutes «naturelles». Ce n'est pas une blague, des Congolaises, pour la plupart, se serviraient du cube Maggi, très utilisé dans la cuisine tropicale, par voie anale pour arrondir leur postérieur.