Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 24 Novembre 2017
Accueil

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL - Sous les yeux de plus d'un milliard de spectateurs, la belle Africaine, l'Angolaise de 25 ans, Leila Lopes, a réussi le pari de faire taire les pronostics qui prédisaient une victoire certaine des Latino-américaines dans le cadre de ce prestigieux concours, visionné par un journaliste de l'Agence de presse Médiamosaïque sur la chaîne américaine NBC.

Mise à part sa belle apparence physique, son look et sa tenue (cheveux relevés en chignon, robe ivoire scintillante fendue sur le devant), qui n'ont laissé personne indifférent, Leila, ovationnée à chacune de ses prestations, a aussi fait la démonstration que son intelligence, son esprit, son sens de la répartie, étaient également susceptibles de séduire les juges.

" Je me considère comme une femme dotée d'une beauté intérieure.... Ma famille m'a transmis de nombreux principes et j'entends les suivre pendant le reste de ma vie", a-t-elle déclaré aux membres du jury avant d'enchaîner dans le micro et devant l'assistance qu'elle envisage de "terminer la faculté de gestion et devenir une grande femme d'affaires de son pays ".

Les chiffres attestent que plus d'un milliard de téléspectateurs de 190 pays ont assisté à ce concours qui s'est déroulé dans la soirée du 12 au 13 septembre au Credicard Hall de Sao Paulo. À noter que, pour devenir la reine et s'asseoir sur le toit du monde de la beauté, Leila Lopes a fait échec à plus de 90 postulantes dont les Latino-américaines données largement favorites.

 

MEDIAMOSAIQUE.COM- Articles reliés

Les coulisses du spectacle dans la vidéo qui suit, Élodie Gossuin, Miss France 2001, fait le point au micro de  BFMTV.Com :

 

 

 

 

PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com/Cr SIPA (La Miss Angola, Leila Lopes, en train de recevoir sa précieuse couronne la consacrant Miss Univers 2011)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #1 Fernando 2014-12-01 23:55 Good Article!

Also visit my site … hair extensions games: http://glosshype.com
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.