Bannière

Media Mosaique

Jeudi, 08 Décembre 2016
Accueil

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

CAP-HAÏTIEN (MÉDIAMOSAÏQUE) - Leonel Fernandez vient de donner un sacré coup de pied dans la fourmilière des rivalités historiques latentes qui émaillent les rapports entre Dominicains et Haïtiens en procédant à l'inauguration de l'Université Roi Henry Christophe en Haïti à l'occasion du deuxième anniversaire du séisme qui a ravagé la partie occidentale de l'île caraïbe.

 

Un beau cadeau à la jeunesse haïtienne

Les clés de cet espace universitaire moderne, érigé dans le Nord du pays où a régné l'illustre roi Christophe, ont été remis par le président dominicain, qui était accompagné de son épouse, à son homologue haïtien Joseph Michel Martelly lors d'une cérémonie officielle organisée dans la matinée du 12 janvier 2012.

Construit en l'espace de sept mois, ce centre du savoir doté d'une capacité d'accueil de 10 000 étudiants, est un don de 50 millions de dollars US offert à Haïti dans la foulée des promesses faites aux Haïtiens à la suite de la catastrophe qui a mis hors d'usage plusieurs centres universitaires haïtiens.

 

La revanche dominicaine

Ironie de l'histoire, il s'agit du premier campus universitaire digne de ce nom depuis l'existence de l'État d'Haïti (1804) qui a pourtant occupé le pays voisin (la République Dominicaine) pendant près d'un quart de siècle sous le régime du président Jean-Pierre Boyer, le seul chef d'État haïtien déchu à finir ses jours en France.

La petite histoire rapporte d'ailleurs que ce piètre leader haïtien, qui a accepté de verser 150 millions de francs Or pour soit-disant "payer la dette de l'indépendance haïtienne (l'équivalent actuel de 21 milliards de dollars US)" - acquise pourtant dans le sang par les Haïtiens-, à la France, avait l'habitude de fermer les écoles pour ouvrir des prisons dans la partie Est de l'Île. Une tranche historique sombre qui a renforcé l'orgueil et nourri la haine des Dominicains envers les Haïtiens.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés:

 

PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE (Les présidents dominicain et haïtien Leonel Fernandez et Joseph Martelly et leurs épouses lors de l'inauguration de l'Université Roi Henry Christophe à Limonade. En bas, une vue aérienne et nocturne du campus)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #6 Rod 2012-01-22 12:11 Natacha Clergé, allez écouter Métropolis sur metropolehaiti, et vous verrez qu'il y a plein de monde en diaspora prêts à aider, «min pa avek moun kap goumin». Les élites politiques haïtiennes doivent se resaisir et commencer à penser au pays qu'ils vont laisser aux autres après leur ère, plutôt que de se comporter comme si dans vingt-cinq ans d'ici, ils seront toujours là. Nous voulons la fin du «chire pit», pour qu'on puisse se mettre à travailler ensemble pour réussir, car la tâche est immense. Citer
 
 
0 #5 Jimmita 2012-01-22 00:29 Cette université symbolise la vision du Grand Henri Christophe pour une Ile indépendante, mais c'est bien dommage que c'est la partie de l'Est qui l'ait construite. Cette oeuvre doit amener ceux qui pensent qu'ils sont les vrais haitiens à se ressaisir pour bien la gérer et en construire, au moins, trois autres (Artibonite, Ouest, Sud). Nos frères de l'Est nous disent et montrent que le progrès vient de la formation, de l'union, … et d'investissement, et non de fallacieux discours. Une fois de plus, la coopération Sud-Sud est bien meilleure. Citer
 
 
0 #4 Olga Cazeau 2012-01-17 16:21 J’aurais souhaité que les autorités haïtiennes n’utilisent pas cet espace a des fins politiques mais plutôt pour le bien être de nos pauvres jeunes haïtiens qui après leurs études secondaire sont obligés de se rendre dans des pays étrangers pour continuer leurs études universitaire malgré les situations difficiles de leurs familles et les mauvais traitements aux quels ils auront à faire face lors de leur séjour dans le pays d’accueil pour le fait d’être haïtien.
Ne l’utilise pas à des fins politiques por favor, que la compétence prime sur la militance et la médiocrité.
Muchas gracias presidente Fernández eso es un hecho de grandeza,
Citer
 
 
0 #3 pierre rigaus 2012-01-16 15:53 ce coup fumant de la République Dominicaine en Haïti en facilitant L ouverture de ce campus moderne , peut s expliquer en une seule phrase.Le president dominicain priorise le developpement regional par une cooperation locale tout en mettant en exergue une la capacite de son pays a entreprendre des initiatives clefs a ce sujet.EDUCATION.on doit analyser ce geste et le met dans un contexte de relation internationale.Le message de la Rep Dom est simple:Eduquer les Haitiens afin de creer la stabilite globale et eviter d etre attaque par un eventuel incontrolable fleau socio economique.Une telle demarche que devrait suivre le Canada et les Etats Unies
Suivez sur twitter @pierrercharleu s
Citer
 
 
+1 #2 Nathacha CLERGE 2012-01-15 11:44 Ou sont les chercheurs, les profs, les PHD de la diaspora qui pretendent vouloir aider l'alma-mater qui a formé bon nombre d'entre eux gratuitement? Voila une belle occasion de faire de ce campus un des hauts lieux du savoir universitaires en Haïti…Suivez mon regard! Merci Leonel, t'es un bon voisin!!!! Citer
 
 
0 #1 luke elidor 2012-01-14 21:30 je tiens a remercier le president dominicain pour ce beau cadeau offert a la jeunesse haitienne et j'invite le president haitien utiliser les taxes des citoyens haitiens de facon a payer des professeurs qualifies pour former les jeunes du pays; et aussi a construire d'autres espaces educatifs. Ceci evitera les hai
tiens a se faire humulier a l'etranger.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.