Bannière

Media Mosaique

Samedi, 19 Avril 2014
Accueil

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Par Donald Jean (Mon bilan de campagne sur Pauline Marois)

On dirait le tâtonnement et la lente percée de Pauline Marois. En effet, comme elle a réussi à se maintenir en selle à l'échelle de la Province dès le coup d'envoi de la campagne, la formation politique de Pauline Marois aurait tendance à se frayer un timide chemin dans les communautés culturelles. Des études scientifiques devraient confirmer ou infirmer une telle tendance.

En effet, de plus en plus de jeunes Québécois issus de la diversité, autrement dit, les deuxième, troisième génération (les enfants de la loi 101), qui n’ont pas nécessairement les mêmes préoccupations que leurs parents, constituent un groupe, je ne dirais pas accessible, mais moins hostile au discours du Parti québécois. Certaines voix, qui ne partagent pas l’option souverainiste de Mme Marois, seraient malgré tout prêtes à voter pour elle parce qu’elle sera, si je me fie à ce qu'on me confie le plus dans les différents commentaires, la première femme à diriger le Québec. Où sont passées les grandes gueules féministes du Québec qui n’ont pipé mot en faveur de Pauline Marois ? Surprenant !

Par ailleurs, le fait de rectifier le tir sur les critères donnant droit à la citoyenneté québécoise est de bon augure en campagne électorale. Sa version embryonnaire avait de quoi renforcer l’image trop ethnocentrique qui fait, à la fois, la marque de commerce du PQ et le talon d’Achille de ce parti, à en croire des fédéralistes.

Il faut comprendre que, plus le discours identitaire est martelé sans nuances, plus il est radical, plus il fait peur, moins il y a de chances que les Néo-québécois y adhèrent. Le projet de fonder un pays restera difficile à matérialiser s’il n'inspire aucun rêve ou aucun feeling chez les nouveaux arrivants qui, en somme, avec leur nombre qui s'accroît et le déficit démographique du Québec qui s'accentue, constituent le groupe qui fera la différence le soir du résultat d’un éventuel référendum. Comme un parti peut s'offrir " la balance du pouvoir " dans le cadre d'un gouvernement minoritaire, d’autres diraient que la diversité détient " la balance de l'unité ou de la séparation ".  Autrement dit, la diversité, c’est la minorité sur laquelle il faut compter pour faire basculer la victoire ou la défaite d’un Oui.

Ajoutons parallèlement que, si d’une main, la diversité applaudit ordinairement à chaque fois qu’un de ses membres a été courtisé ou mis sous les feux de la rampe, de l’autre, elle demeure sur le qui-vive quand ce dernier ne fait pas consensus au sein de la communauté de laquelle il est issu. Le cas de Djemila Benhabib en est un. Une bonne partie des Musulmans du Québec croit dur comme fer que Benhabib, dont l’Islam-bashing est connu de tous, a été appelée pour mieux tasser ladite communauté.

Avec Québec solidaire et Option nationale, il importe de souligner que le PQ n'a plus le monopole du marché politique voué au camp souverainiste. Cette diversité de porte-étendards, même si elle est rafraîchissante (avec Québec solidaire qui ratisse large dans les poches de pauvreté ou avec Option nationale qui veut rassembler les plus jeunes), joue au final au détriment de ce fameux Camp du Oui. Le Parti québécois doit rivaliser d’ingéniosité dans ses politiques s’il tient à avoir le leadership du courant nationaliste. Enfin, c’est quand même curieux en science politique de voir la gauche revendiquer le nationalisme. Le Québec fait bande à part sur ce point, car la carte de l’identité est souvent le dada de la droite. C’est d’ailleurs le thème fétiche de l’extrême-droite dans plusieurs pays du monde.

Bilan de fin campagne signé Donald Jean:

 

DERNIÈRE HEURE: La couleur du vote des immigrants révélée (Québec/SONDAGE)

 

Sur le même sujet:

 

PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE - (Au centre, la leader de la première opposition officielle sortante à l'Assemblée nationale et chef du Parti québécois, Pauline Marois, en campagne)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #3 Brahim 2012-08-31 11:59 1. Le rappel est vraiment inutile! Économise ton energie…
2. Nous aussi, nous sommes des militants de longue date, mais nous n'avons pas honte de notre héritage. Et nous ne changeons pas d'avis quand l'opportunisme le dicte!
3. Chacun se construit un CV qu'il n'a jamais possédé…Chacun peut se dire qu'il a été menacé..Tout immigrant économique peut le faire. Nous sommes tous menacés…par les Smurfs peut-être…Il faut surfer sur la vague tant qu'elle est haute!
4. Merci Monsieur l'avocat…ou plutôt maitre…
5. Leur éducation ne leur permettra pas de voter pour ceux qui nous marginalisent et stigmatisent de la pire des façons…
.
Citer
 
 
0 #2 farid salem 2012-08-31 04:22 Mr Brahim,
Je te rapelle que :
1- Ici on n’est pas dans un pays musulman . Il y a que des Québécois et Québécoises de confession musulmane au Québec .
2-Ici au Québec c'est un système démocratique ou chacun épouse la cause qu'il veut. Benhabib et Badou des militants de longue date du PQ (C’est leur choix) ont décidé de se présenter à la députation .Donc de quoi je me mêle ?
3-mythomanes …je laisserais les lecteurs te jugerons sur ton niveau de respect envers les autres.
4- Il faut s'enlever la manie de parler au nom des autres.Effectivement Il y a des conséquences du 11 septembre j'en conviens et c'est pour cela qu'il y a un travail en douceur,sans bruit ,avec respect , avec pédagogie à faire .
5- En plus ,toi qui ce dit croyant comment tu peux savoir tes enfants ou tes petits enfants pour qui vont voter !! Il n'y a qu’Allah qui le sait n'est ce pas ?.
Citer
 
 
+1 #1 Brahim 2012-08-30 11:58 Les Musulmans du Québec ne sont pas dupes! Jamais ils n'oublieront la gifle que leur a infligée Marois en désignant comme candidats Benhabib et Bandou, deux mythomanes qui ont toujours stigmatisé les communautés musulmanes en proie à toutes les difficultés. Le PQ n'aura ni nos votes ni ceux de nos enfants et petits-enfants! Nous n'oublierons jamais! Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Publicité
Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

TOP 20 de la Diversité: un Palmarès encore plus impressionnant pour 2013

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Une nouvelle cuvée du prestigieux palmarès des "Plus Grandes Personnalités de la Diversité de l'Année" a été  révélée officiellement le 31 décembre. Cet exercice passionnant, qui est à sa deuxième édition, est le fruit d'une vaste enquête au cours de laquelle les réalisations de plus d'une centaine de leaders ont été scrutées à la loupe.

 

«Charte des valeurs»: le budget de la «Com» en dollars (EXCLUSIF)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – La campagne publicitaire du gouvernement autour de la "Charte des valeurs québécoises" bat son plein dans les médias de la Province. Si plus d'un savait qu’un budget avoisinant les deux (2) millions de dollars a été décaissé pour promouvoir le document controversé, on se fait désormais une petite idée de la répartition de cette somme.

 

«Être chinois» crée du buzz au Québec

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Salle archi-comble le 15 février dernier au Centre communautaire et culturel chinois de Montréal! Tant à l'extérieur que dans les escaliers, voire dans la salle ou se déroulait la grande première du film «Être Chinois au Québec», c'était la cohue. On pouvait dénombrer entre 500 et 600 personnes, avait constaté sur place l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

La recette du «cube Maggi» pour des fesses rondes et sexy

MONTRÉAL - Les fesses super rondes exhibées par certaines Africaines ne seraient pas toutes «naturelles». Ce n'est pas une blague, des Congolaises, pour la plupart, se serviraient du cube Maggi, très utilisé dans la cuisine tropicale, par voie anale pour arrondir leur postérieur.