Bannière

Media Mosaique

Lundi, 18 Décembre 2017
Accueil Société Mode de vie Devenir majoritaire sans effrayer les Canadiens? Agop Evereklian y croit

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

Il fait partie ce ceux qui croient fondamentalement que les électeurs de la circonscription fédérale de l'Ouest de Montréal, Pierrefonds-Dollard, seraient prêts à donner une chance aux Conservateurs là où le député libéral Bernard Patry règne sans partage depuis près de deux décennies.

Ce Québécois d'origine arménienne, Agop Evereklian, qui préfère se faire appeler Agop, se lance définitivement en politique, a-t-il affirmé, en entrevue à l'Agence de presse MÉDIAMOSAÏQUE, pour manifester sa reconnaissance et pour redonner à la société un peu de ce que celle-ci lui a fourni.


Pourquoi le Parti Conservateur?

Mais pourquoi le choix du PC de la part d'un Néo-Canadien de son état? En effet, sur invitation de l'actuel ministre fédéral de l'Immigration, Jason Kenney, dont il fut l'un de ses plus proches conseillers, M.Evereklian a préféré se joindre au Parti Conservateur, et depuis octobre 2010, il est le candidat officiel de cette formation politique dans la circonscription de Pierrefonds-Dollard.

Évoquant les raisons de son adhésion au PC, il explique que "c'est un parti où l'on se sent très à l'aise, où les Canadiens nés à l'étranger, les immigrants, sont bien accueillis, où l'on se sent dans un milieu favorable à la réalisation de ses rêves. Je prends l'engagement de dire que c'est tout à fait faux de dire que le Parti Conservateur n'est pas ouvert aux nouveaux Canadiens ou aux immigrants".

Il assimile également son geste à une sorte de "retour d'ascenseur envers cette formation politique qui a une longue histoire de proximité avec la Diversité". Ce qui n'est pas du tout perçu comme tel dans le subconscient de bon nombre d'immigrants. Agop ne l'a pas nié.

Cependant, il a pris le temps d'énumérer des faits pour étayer son point de vue."Les preuves sont pourtant nombreuses, mais les gens n'ont souvent pas l'honnêteté intellectuelle pour le reconnaître. Écoutez, c'est un sénateur conservateur qui a mis sur pied la fondation du multiculturalisme du Canada. C'est le PC qui a fait élire le premier député musulman à la Chambre des communes, le premier député noir, le premier ministre noir, le premier sénateur noir, le premier ukrainien, le premier japonais, ce ne sont pas des spéculations, c'est du concret ça!"fin de citation.


Sortir Montréal de son isolement

Agop Evereklian qui, dans un passé récent, a joué le rôle de stratège et de conseiller politique dans différents ministères fédéraux, se dit frappé et choqué du fait que le Québec, via sa métropole, soit absent là où les décisions se prennent à Ottawa.

"Les gens me disent qu'il est inacceptable que Montréal, qui est la deuxième plus grande ville du Canada, le cœur, le poumon économique du Québec avec une population d'environ 4 millions d'habitants, la moitié de la population du Québec, soit isolée, ne soit pas représentée à la table des décisions à Ottawa", s'est plaint le candidat.

Comme premier souci, il se donne pour mission, a-t-il promis, de "transporter la voix de ces résidents de l'Ouest de Montréal à la table des décisions à Ottawa. Il faut y être pour influencer véritablement, rester dans l'opposition n'apporte pas vraiment de dividendes aux gens du comté qui en ont fait d'ailleurs le dur constat, ce triste apprentissage."

 

Redonner du lustre à Pierrefonds-Dollard

Le candidat conservateur, qui affirme sillonner le comté depuis 18 mois, dit avoir fait le constat que Pierrefonds-Dollard demeure orphelin même si la circonscription dispose d'un représentant en bonne et due forme à la Chambre des communes à Ottawa.

"Je rencontre les gens du comté, je fais du porte-à-porte, j'écoute attentivement les citoyens, les organismes communautaires et je peux vous dire très sincèrement que les gens souhaitent du changement et veulent que leurs voix soient entendues à Ottawa", a-t-il confié lors de cette entrevue que lui a accordée l'Agence de presse MÉDIAMOSAÎQUE.

À son avis, les résidents de Pierrefonds-Dollard avouent très clairement que "le député actuel de la circonscription est inaperçu, c'est l'équivalent d'un fantôme. Dans certains cas, les gens ne connaissent même pas son nom ou ne l'ont jamais rencontré".

Déduction de sa part: "si après 17 ans de règne, les gens ne peuvent même pas se rappeler le nom ou quelques-unes des réalisations de ce député, c'est que, je vais vous dire une chose, les gens se sentent pris pour acquis et c'est toujours ça l'erreur du Parti Libéral du Canada".

 

Farouche admirateur de Stephen Harper

Agop Evereklian est de ceux qui deviennent admiratifs du parcours, de la pratique, de la personnalité et de la vision du chef conservateur, Stephen Harper. Il dément toute versatilité de la part de ce fin stratège qu'est Harper en cas d'une victoire majoritaire de ce dernier lors des prochaines élections.

"Stephen Harper a finalement réussi à asseoir son image dans la population: celle d'un homme foncièrement intègre, très intellectuel, qui n'aime pas la politicaillerie, qui déteste les petits jeux politiques de coulisse. Il ne va pas changer s'il devient majoritaire à la Chambre des communes", a-t-il tenu à rassurer.

Il croit que le chef du PC a même réussi là où d'autres PM ont échoué dans leurs négociations avec le Québec. "C'est lui qui a fait adopter la reconnaissance de "la nation du Québec", c'est lui qui a offert un siège au Québec à l'UNESCO, et il dispose encore de bien d'autres surprises pour la Belle Province", propos signés Agop Evereklian.

 

MEDIAMOSAIQUE.Com Articles reliés


PHOTO MEDIAMOSAIQUE.Com Cr CdO.(Stockwell Day, le président du Conseil du Trésor et ministre de la porte d'entrée Asie-Pacifique serre la main du candidat conservateur de Pierrefonds-Dollard, Agop Evereklian)




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.