Media Mosaique

Vendredi, 19 Septembre 2014
Accueil Société Mode de vie Profs issus de l'immigration: choc culturel "en masse" au Québec

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL - Dans le milieu de l'éducation où le personnel enseignant se métisse de plus en plus, le choc culturel se vit pourtant au quotidien, et ce, même après plus d'une décennie d'ancienneté. Des témoignages recueillis auprès de profs du secondaire issus de l'immigration confirment cette tendance lourde.

Haïtien d'origine, Dr Jean-Fils Aimé, qui enseigne dans une école privée desservant une clientèle plutôt aisée, se dit toujours choqué de voir autant de jeunes décrocher volontairement de l'école alors que, dans son pays d'origine, ses compatriotes bravent quotidiennement jusqu'à dix kilomètres, souvent le ventre vide, pour se procurer le pain de l'instruction.

 

Une langue massacrée

Énumérant les ratés de l'école québécoise, Fils-Aimé, dans un reportage réalisé par Radio-Canada relayé par l'Agence de presse Médiamosaïque,  critique le fait que le système fasse table rase de la mémorisation ou de l'apprentissage par cœur, de la dictée. Une liberté qui autorise discrètement les locuteurs à massacrer la langue qui est, paradoxalement, une chasse gardée au Québec.

Pour bien maîtriser le participe passé accompagné de l'auxiliaire avoir, la mémorisation de la règle grammaticale s'impose, a fait valoir l'enseignant qui ridiculise, en revanche, le fait qu'on y voit aucun inconvénient à apprendre des numéros de téléphone par cœur.

 

"Hassan: es-tu circoncis?"

La discipline, qui est la denrée rare du milieu, le règne de l'enfant-roi, indisposent Hassan Moniovitch, professeur de français en 5ième secondaire à l’école Joseph-François-Perrault depuis 10 ans. D'origine libano-bosniaque, cet enseignant n'oublie jamais sa première apparition dans une salle de classe au Québec.

Partageant cette expérience, il raconte avoir vu les jeunes " arracher les tuiles du plancher, lancer des rouleaux de toilette d'un bout à l'autre de la classe. C'était le choc. Une fille qui avait les pieds sur le pupitre en arrière de la classe... me crie: hey Hassan, es-tu circoncis? Parce qu'elle savait que j'étais Arabe". Ça m'a fait pleurer ce jour-là ".

Toutefois, Fils-Aimé et Moniovitch finissent par devenir les profs chouchous de leurs élèves qui adorent la grande culture dont ils font montre, même si le premier s'inquiète de la dévalorisation de l'école qui, aux yeux d'un fort pourcentage de jeunes au Québec, n'est plus la seule voie de la réussite.

Ci-jointe, la version audio du reportage signé Dorothée Giroux

 

PHOTOTHÈQUE MÉDIAMOSAÏQUE/Cr Journal de St-Michel (En haut, à gauche, Hassan Moniovitch, en train de servir de la crème glacée à ses élèves. À droite, le Dr Jean Fils-Aimé. En bas, Moniovitch pose en compagnie de ses élèves)





Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Étudier au Québec: gain pour Haïti, déficit en vue pour les Dominicains

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Pourquoi payer aussi cher en République Dominicaine quand les étudiants haïtiens, qui sont nombreux à se former en territoire voisin, peuvent se procurer un diplôme universitaire de meilleure qualité (standard nord-américain) et en français au Québec? C’est ce qui ressort grosso d’une publication signée François Jean-Denis, un professionnel montréalais qui se spécialise dans le domaine de l’immigration au Canada.

 

TOP 20 de la Diversité: un Palmarès encore plus impressionnant pour 2013

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Une nouvelle cuvée du prestigieux palmarès des "Plus Grandes Personnalités de la Diversité de l'Année" a été  révélée officiellement le 31 décembre. Cet exercice passionnant, qui est à sa deuxième édition, est le fruit d'une vaste enquête au cours de laquelle les réalisations de plus d'une centaine de leaders ont été scrutées à la loupe.

 

«Être chinois» crée du buzz au Québec

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Salle archi-comble le 15 février dernier au Centre communautaire et culturel chinois de Montréal! Tant à l'extérieur que dans les escaliers, voire dans la salle ou se déroulait la grande première du film «Être Chinois au Québec», c'était la cohue. On pouvait dénombrer entre 500 et 600 personnes, avait constaté sur place l’Agence de presse Médiamosaïque.

 

La recette du «cube Maggi» pour des fesses rondes et sexy

MONTRÉAL - Les fesses super rondes exhibées par certaines Africaines ne seraient pas toutes «naturelles». Ce n'est pas une blague, des Congolaises, pour la plupart, se serviraient du cube Maggi, très utilisé dans la cuisine tropicale, par voie anale pour arrondir leur postérieur.