Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 09 Décembre 2016
Accueil Arts et Spectacles Showbiz Une foule considérable à «Miss Cameroun Canada» 2009

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

 

L’élection de «Miss Cameroun Canada» a attiré la grande foule cette année. Le show a  réuni plusieurs centaines de membres de la communauté camerounaise à Montréal, a constaté sur place un journaliste de l’Agence de presse «Média Mosaïque».

 

 

 

 

En effet, plus de 350 personnes, toutes générations confondues, ont pris part le 23 mai 2009 à LaSalle (boulevard Newman) au buffet Rose Rosse à ce gala qui  s’est terminé le lendemain aux petites heures de la matinée.

Une soirée totalement réussie qui a clôturé la «Semaine culturelle camerounaise» lancée le 16 mai dernier à Montréal.  Un événement qui a aussi fourni la preuve que la jeune Association des Camerounais du Canada (ACC) détient un pouvoir de convocation populaire non négligeable.

  

Des invités de marque

Dans l’assistance, le gratin de la communauté y était. Citons entre autres, la présence de l’ambassadeur du Cameroun au Canada, Salomon Azoh-Mbi, à qui la présidence d’honneur de l’événement a été offerte ou de celle du Camerounais  le plus célèbre du Québec, l’actuel député de Bourget, Maka Kotto (Parti Québécois).

Une délégation de Table Montréal-Afrique (TMA) conduite par la présidente Princesse Juliette-Biakeu, la directrice  générale de Chantier d’Afrique du Canada (CHAFRIC), Henriette  Kandula, le président du Réseau des professionnels et entrepreneurs Africains (REPAF) Komlan Messie, avaient également été aperçus sur les lieux.

 

Soirée de retrouvailles

Après leurs allocutions respectives, pour lancer le bal, M.Kotto et M.Azoh-Mbi ont été invités par les deux animateurs de la soirée à s’essayer sur la piste de danse. Un rituel, semble-t-il, très prisé chez les Camerounais d’origine.

Car, dans les secondes qui ont suivi, l’allure du gala allait prendre un tout autre tournant. La piste était déjà bondée. La diffusion de hits locaux par le DJ de service avait visiblement suscité  une atmosphère festive de retrouvailles entre compatriotes.

À noter que cette  soirée avait réuni pas seulement des Québécois d’origine camerounaise ou africaine, on a appris que plusieurs des participants avaient fait le déplacement en provenance de plusieurs autres coins du Canada.

 

Fausse note

Un incident, précisons-le, qui n’a rien à voir avec la qualité de la soirée et qui ne s’étend non plus  à la communauté camerounaise, est tout de même à signaler. Un membre de notre équipe, invité à couvrir l’événement, a été agressé verbalement par un individu chargé d'accueillir les invités à l'entrée.

N'était-ce l'interposition de plusieurs autres convives, ce dernier, un colérique, paraît-il,  a même tenté d'agresser physiquement notre collaborateur. Toutefois, 72 heures après l'incident, le président de l'«Association des Camerounais du Canada», M.Paul Aya, a téléphoné à l’Agence de presse «Média Mosaïque» pour faire part de ses regrets. Il a promis de faire parvenir une lettre formelle d'excuses à notre président-directeur général, M.Donald Jean.

 

L'équipe de «Média Mosaïque» vous suggère:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 (Photo) MEDIAMOSAIQUE.COM- Une vue de la salle qui s'est transformée en piste de danse

 

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #3 Sayouba Y. Traoré 2009-05-26 15:46 Je suis scandalisé en apprenant cette nouvelle. J'espère que cela ne va pas vous intimider ou vous ralentir dans votre souci de faire découvrir les communautés ethniques du Canada. J'insiste pour que l'on vous fasse des excuses formelles.

Sayouba Y. Traoré
Montréal
Citer
 
 
0 #2 Caroline Brûlé 2009-05-26 13:39 Je comprends pas comment quelqu'un puisse penser frapper un journaliste qui vient couvrir un événement? C'est pas trop clair! Il suffisait d'appeler la police! Citer
 
 
0 #1 Sabine Jean-Louis 2009-05-26 10:16 Comment ça, ils ont osé vous agresser physiquement, franchement je ne comprends pas ? Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.