Bannière

Media Mosaique

Lundi, 18 Décembre 2017
Accueil TOP 20 Mais qui peut résister à l'"effet Danièle Henkel"?

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) - Nous l'appelons "Madame Motivation". Et elle l'est, tant en public qu'en privé. Ceux qui, dans leurs foyers, sont naturellement impressionnés par les prestations de Danièle Henkel à la télé, sont toujours surpris de se retrouver, en aparté, devant la même et unique personne. L'"effet Danièle Henkel" est encore plus emballant en privé, témoignent d'ailleurs plusieurs personnes qui ont eu le privilège de l'approcher. 

Danièle est une boule d'énergie, une machine à motivation, un modèle d'inspiration. Naturelle, intuitive et, comme plus d'un la perçoivent, charismatique, elle n'a pas à chercher midi à quatorze heures pour conseiller, proposer ou suggérer avec l'aisance, le vocabulaire enrichi et tout l'entregent qui la personnifient.

Avec des idoles comme Oprah Winfrey (qui a mis le monde médiatique US à ses pieds) et l'ex-gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean (qui a réussi le tour de force de se hisser à la tête de l'OIF, une organisation regroupant 77 pays) ou Monique Leroux (la première femme à prendre les rênes du Mouvement des Caisses Desjardins), on se fait désormais une petite idée des secrets qui ont permis à Danièle Henkel de conquérir le Québec.     

Et quant à ceux qui méconnaissent cette grande dame qui, modeste, puise souvent dans son vécu de débutante pour s'ajuster à ses interlocuteurs, ils ne tarderont pas à être complètement sous le charme en prenant connaissance de ses réponses (qui suivent) aux questions lui annonçant sa nomination au Grade de Personnalité de l'Année 2014.


3 QUESTIONS à la Lauréate Danièle HENKEL

1-Vos réactions à chaud par rapport à une telle nomination au Grade de Personnalité de l’Année 2014?

* Danièle Henkel : S’il est une nomination à laquelle je ne m’attendais pas, c’est bien celle-ci, car nous sommes nombreux au Québec à porter fièrement l’étendard de l’accomplissement dans la diversité. Cette nomination me touche énormément, puisque je suis familière avec les sacrifices que représente le seul fait d’immigrer et, qui plus est, de réussir dans une démarche difficile et remplie d’embûches. Et enfin, s’il est une nomination qui me comble de joie, c’est bien celle-là, tant ma vie entière n’est que diversité… Mosaïque, je le suis, par mes origines, ma religion, ma culture et mes pensées. Mosaïque est ma famille, et les conjoints de mes enfants n’ont fait que compléter les couleurs de cet arc-en-ciel merveilleux. Mosaïque est mon entreprise, dont le multiculturalisme est probablement la plus grande source de richesses et de savoir.

L’immigration est un défi de taille. La réussir demande persévérance, détermination, travail et respect. Respect de soi, bien sûr, mais aussi et surtout le respect des us et coutumes du pays hôte. C’est de cette façon qu’une mosaïque devient une œuvre d’art plutôt que de rester un simple amalgame culturel. Si j’ai toujours applaudi ceux et celles qui contribuent par leurs gestes, même les plus quotidiens, à la réalisation de cette œuvre, je vais oser m’applaudir aujourd’hui, mais aussi partager ce bonheur avec ceux qui resteront peut-être dans l’ombre aujourd’hui, mais qui méritent tout autant que moi cette nomination. Ils sont la preuve que la diversité regorge de trésors cachés.

2-Comment vous décririez l’impact de vos actions sur l’ensemble de la société québécoise et canadienne ? Citez-en quelques-unes ayant fortement marqué votre parcours?

* Danièle Henkel : Depuis que j’ai été découverte par le public grâce à l’émission « Dans l’œil du Dragon », et surtout par la publication de mon autobiographie, les qualificatifs qui reviennent le plus souvent se résument en trois mots : motivante, positive, inspirante. Ce dernier me collant littéralement à la peau. Il est vrai que je tente toujours de présenter les choses de manière positive, que je considère qu’un problème n’est finalement qu’un défi à relever et que la peur n’est qu’une amie qui nous accompagne pour nous tenir en éveil.

Bien sûr il y a des moments difficiles, bien sûr il y a des obstacles, des embûches et même des échecs. Ils font partie de notre expérience, mais nos projets sont aussi ponctués de grands moments de joie et surtout d’un sentiment d’accomplissement qui ne peut que nous rendre fiers et heureux. C’est ce que j’ai essayé de mettre en lumière dans mon livre et les lecteurs y ont deviné un message qui m’habite et me guide : celui que tout est possible et surtout que nos échecs ne sont jamais imputables aux autres. Nous en sommes les seuls responsables, tout comme nous sommes responsables de notre réussite. Nous devons assumer nos choix et rester maîtres de notre destin. Ce message simple a, je crois, eu un impact très fort et nombreux sont les témoignages que je reçois chaque jour de personnes qui, après avoir assisté à l’une de mes conférences, ou suite à la lecture de mon livre, ont osé et ont réussi ce qui leur semblait jusqu’alors impossible.

Mais outre cet impact, je suis particulièrement fière de ma contribution à l’économie du Québec et du Canada par le biais des entreprises que j’ai créées et que je dirige. Les concepts que j’ai mis en place, après des années de recherches et de travail, ont permis à des centaines, voire des milliers de PME, de voir le jour, de prospérer et surtout de perdurer malgré les aléas d’une économie pas toujours favorable. L’impact de ces actions a cependant été majeur dans un univers que je chéris et qui est au cœur de ma vie : celui de la santé, de la prévention, de la beauté et du mieux-être.

Enfin, et pour conclure sur une note un peu plus sentimentale, je crois avoir contribué à une prise de conscience de la chance que nous avons, que tous les immigrés ont, de vivre dans un pays merveilleux où tout est encore possible. Malgré certains médias qui n’ont de cesse de faire du sensationnalisme, nous avons la chance de vivre dans un pays en paix, dans un pays libre, doté de mille richesses et d’une incroyable créativité. Il fait bon vivre chez nous. Ce message, je ne cesse de le partager dans toute cette province que j’aime et que je parcours tout au long de l’année à la rencontre d’entrepreneurs dont le savoir-faire et la créativité sont remarquables.

3-Comment voyez-vous en tant que figure-clé ou partie intégrante de la diversité? Personnalités québécoises ou internationales préférées? Nombre d’enfants?

* Danièle Henkel : Si je suis la preuve qu’une simple immigrée partie de rien, comme la plupart, peut parfaitement s’intégrer et réussir tout en contribuant à la vie sociale et économique de son pays d’accueil, le public me perçoit aussi comme une motivatrice. Comme quelqu’un qui a su lui démontrer qu’avec les efforts nécessaires, en restant authentique, en s’accrochant à ses valeurs et en respectant l’autre, on pouvait atteindre avec fierté tous ses objectifs et peut-être même ce que nous considérions encore comme des rêves irréalisables.

Parmi les personnalités que j’admire le plus, tant pour leurs réussites que pour leur volonté et leur vision, je pourrais citer Michaëlle Jean, au parcours exemplaire justement dans le cadre de la diversité, Oprah Winfrey, qui n’a plus besoin de présentation, ou encore Monique Leroux, la présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins. La liste pourrait être longue, car beaucoup ont su se démarquer dans des domaines aussi variés que l’économie, l’art ou encore la science et la recherche, mais je tiens à saluer ceux et celles qui œuvrent, même dans l’ombre, pour un monde meilleur. Mes quatre enfants et mes cinq petits-enfants en bénéficieront. Pièces maîtresses de ma mosaïque personnelle, ils restent incontestablement ma plus belle réussite.


*TOP 20 de la Diversité 2014: la grande révélation (3e ÉDITION)

*Qui sont-ils les Lauréats de la 1ère Édition du TOP 20 de la Diversité ?


En VIDÉO:


* Microtrottoir - (Grands Prix Mosaïque (Gala des Lys de la Diversité) 2014 - (2e Édition)


Sur la Photo, les 20 Lauréats: cliquez pour accéder aux portraits de chacun d'entre eux:

1ère rangée: Danièle Henkel, PK Subban, Rachid Badouri, Michaëlle Jean, David Heurtel
2ème rangée: David Cape, Caroline Codsi, François Bugingo, Jean Dorion, Sonia Benezra
3ème rangée: Frantz Benjamin, Nancy Rosenfeld, Jamil Cheaib, Cathy Wong, Lamine Foura
4ème rangée: Florence K, Wilner Bien-Aimé, Ghislain Picard, Amina Gerba, Mohamed ElKadiri





Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 
Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.