Bannière

Media Mosaique

Vendredi, 09 Décembre 2016
Accueil Société Traditions Dix ans déjà pour le Festival du monde arabe!

EnvoyerEnvoyer ImprimerImprimer PDFPDF

 

Une programmation assez spéciale a été conçue par le staff à l’occasion de la célébration des dix années d’existence du Festival du monde arabe de Montréal (FMA), ont annoncé les responsables à l'Agence de presse «Média Mosaïque».

 

 

 

 

 

 

D’abord, ce festival, qui se tient du 30 octobre au 14 novembre 2009, a été doté d’une période hors-saison. Dénommée la "Caravane de la Médina", celle-ci a démarré le 23 avril dernier et s’achèvera le 21 août 2009.

La "Caravane de la Médina", c’est un peu comme le festival qui comporte une section arts de la scène, cinéma, salon de la culture. Nous avons plusieurs artistes nationaux et internationaux ainsi que des conférenciers», a déclaré la responsable des communications du FMA, Sheila Skaiem, lors d’une entrevue accordée à l’Agence de presse «Média Mosaïque».

À part la "Caravane de Médina" qui permet d’étendre la période hors-saison du festival, le FMA a mis le paquet en vue de la commémoration de sa première décennie. «Il y a un livre et un documentaire qui se préparent autour du festival», a informé Sheila Skaiem.

 

80% des spectateurs sont Québécois ou non-Arabes

Mme Skaiem précise que la période hors-saison permet à des artistes non-disponibles à l’automne d’être à l’affiche pendant l’été. Ce qui va, espère-t-elle, favoriser une participation plus significative des Montréalais.

En termes de fréquentation, la responsable des communications a révélé que «80% des spectateurs du FMA sont Québécois ou non-Arabes». Ce qui lui fait dire que «la société d’accueil a manifesté un vif intérêt pour le festival dès son apparition dans le paysage.»

 

Pas juste du cinéma!

Si le festival met l’accent sur le cinéma, elle insiste cependant sur le menu présenté qui est, selon elle,  assez diversifié. Entre autres, des conférences, des témoignages de gens provenant de différents endroits de la planète, y figurent également, a-t-elle indiqué.

Sheila Skaiem invite, par exemple, les gens à venir assister à la performance du groupe de musique, Taybah,  sur la scène de la 5e salle de la Place-des-Arts le 11 juin prochain. Taybah est constitué de sept (7) musiciens, tous des Français de souche convertis au soufisme.

Aucune barrière linguistique ne s’impose. Car, a précisé la responsable du FMA, les films projetés sont généralement en français, en anglais ou en arabe, mais le sous-titrage est toujours utilisé pour faciliter la tâche aux francophones.

 

Des objectifs à atteindre

Même si le FMA prend sa place et justifie sa pertinence au Québec, Sheila Skaiem a cependant reconnu que le festival a des objectifs non encore atteints. «D’année en année, on veut élargir notre prospectus. Nous sommes une petite équipe, nous tentons de maintenir le Festival du monde arabe. Ça ne veut pas dire que tout marche comme sur des roulettes à l’instar de tous les autres grands festivals», a-t-elle comparé.

Elle souhaite que ce dixième anniversaire puisse donner le coup de barre ou l’élan définitif souhaité à ce festival. «Et nous ne lâcherons pas, nous voulons pas arrêter, nous finirons par y arriver que  ce soit pour le 10e, le 20e  le 30e ou le 50e anniversaire du festival», a-t-elle conclu à l'Agence de presse «Média Mosaïque».

Pour plus d'infos: www.festivalarabe.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTOS MEDIAMOSAIQUE.Com  (En haut, Sheila Skaiem, la reponsable des communications au Festival du monde arabe, en bas, le logo du 10e anniversaire du FMA)

 




Ajouter cette page à vos réseaux
Reddit! Del.icio.us! Mixx! Free and Open Source Software News Google! Live! Facebook! StumbleUpon! Yahoo! Free Joomla PHP extensions, software, information and tutorials.
 

Commentaires  

 
0 #1 A.Benariba 2009-05-18 07:31 Félicitations! Vous méritez 50 ans de plus et merci pour avoir fait rayonner la culture arabophone ici au Québec. Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Bannière
Publicité
Bannière

Commentaires les plus récents

RSS

MosaïZOOM

 

Pourquoi le MosaïZOOM? Donald Jean, l'initiateur, répond (VIDÉO)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Quid du MosaïZOOM? Quelle en est sa portée? Le mieux placé pour en parler demeure bien évidemment l'initiateur de cette nouvelle affiche, en la personne de Donald Jean? En effet, selon le PDG de Médiamosaïque, cette initiative ''envoie un puissant message en termes de consolidation (du) positionnement'' de son organisation.

 

Luciano Del Negro nommé président du Conseil Éditorial de Médiamosaïque

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Luciano Del Negro vient d'être investi dans ses nouvelles fonctions de président du Conseil Éditorial de l'Agence de presse Médiamosaïque. L'annonce a été faite lors de la première édition du MosaïZOOM, le cocktail de la rentrée de la diversité, qui s'est déroulé à la Tour Banque Nationale le 20 octobre dernier à Montréal.

 

L'Agenda de l'année de la diversité dévoilé au MosaïZOOM (COMMUNIQUÉ)

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Coup d'envoi ce jeudi 20 octobre de la première édition du MosaïZOOM. L'événement, qui a eu lieu, comme annoncé, à la Tour Banque Nationale, s'est déroulé en présence d'un public ravi de l'initiative. Réalisé par l'Agence de presse Médiamosaïque et présenté par la Banque Nationale, le MosaïZOOM a levé le voile sur un chronogramme d'activités destinées à faire briller la diversité à travers le Québec et dans le Canada.  

 

Grand comeback du premier blogue de la diversité!

MONTRÉAL (MÉDIAMOSAÏQUE) – Après avoir fracassé des records d'audience ou de consultations sur la plateforme de Médiamosaïque, le premier blogue de la diversité effectue son grand comeback cet automne. Avec une palette de thématiques et de nouvelles têtes d'affiche, le MosaïBLOGUE revient en force, et ce, pour la plus grande délectation des lecteurs.